Particuliers

Logement vide au 1er janvier : doit-on payer la taxe d’habitation ?

La taxe d’habitation est due chaque année par l’occupant du logement au 1er janvier.

Lorsqu’un logement est inoccupé le 1er janvier, la taxe d’habitation ne s’applique pas.

Et le propriétaire ne peut pas réclamer la taxe à l’ancien locataire qui y résidait avant le 1er janvier.

Cependant, le propriétaire du logement doit prouver à l’administration fiscale que le logement était bien inoccupé le 1er janvier.

Cette preuve peut être apportée par tous moyens.

Par exemple, il peut prouver que le précédent occupant a déménagé, ou que les consommations de gaz, d’électricité et d’eau sont trop faibles pour permettre une occupation.

Attention

dans certaines communes, le propriétaire peut devoir payer une taxe sur les logements vacants (TLV ou THLV).

Situations où s’applique une taxe sur un logement vacant

Caractéristiques

Taxe sur les logements vacants (TLV)

Taxe d’habitation sur les logements vacants (THLV)

Durée d’inoccupation du logement

1 an

2 ans

Localisation du logement

En zone tendue

Hors de la zone tendue

(la taxe est votée par la commune (ou  EPCI )

Personnes imposables

Propriétaire, usufruitier

Propriétaire, usufruitier, preneur à bail à construction

Un simulateur permet de savoir si le logement est situé en zone tendue :

  • Pour des informations générales :
    Service d’information des impôts

    Par téléphone :

    0809 401 401

    Du lundi au vendredi de 8h30 à 19h, hors jours fériés.

    Service gratuit + prix appel

Impôts : accéder à votre espace Particulier

Ministère chargé des finances
  • Simulateur :  Vérifier qu’un logement est situé en zone tendue 
  • Ce contenu vous a-t-il été utile ?