Particuliers

Famille d’accueil (assistant familial)

En tant qu’assistant familial (famille d’accueil), vous hébergez à votre domicile des jeunes en difficultés moyennant rémunération. L’accueil des enfants est, en général, de longue durée. Vous devez obtenir un agrément et suivre une formation. Les droits et devoirs vis-à-vis de l’enfant (c’est à dire l’autorité parentale ) ne vous sont pas transférés. Vous devez demander certaines autorisations aux parents des enfants qui vous ont été confiés (exemple : pour que l’enfant consulte un médecin).

    Votre mission consiste à héberger, à votre domicile, moyennant rémunération, un ou plusieurs enfants (de 0 à 21 ans) en difficulté.

    Vous exercez votre profession comme salarié des services du département ou d’une association d’aide à l’enfance.

    Avec les personnes résidant à votre domicile, vous constituez une famille d’accueil .

    En principe, votre accueil est de longue durée mais il peut arriver qu’il soit d’urgence et de courte durée.

    Pour obtenir un agrément en tant qu’assistant familial, vous devez remplir les conditions suivantes :

    • Avoir la nationalité française, être citoyen de l’EEE ou avoir un titre de séjour valide autorisant l’exercice d’une activité professionnelle

    • Ne pas avoir été condamné pour des faits en relation avec des enfants

    • Passer un examen médical assurant que votre état de santé vous permet d’accueillir des enfants

    • Présenter des conditions d’accueil garantissant la sécurité, la santé et l’épanouissement des enfants accueillis (physique, intellectuel et affectif)

    L’agrément est délivré par les services de votre département.

    Lors de la 1ère demande d’agrément, il est recommandé de participer aux réunions d’information organisées par le service de protection maternelle et infantile (PMI) du département.

    Formalités

    Vous devez fournir les pièces suivantes :

    • Certificat médical assurant que votre état de santé vous permet d’accueillir des enfants

    • Formulaire de demande

    Le dossier de demande peut être déposé en mains propres auprès des services de votre département.

    Où s’adresser ?

     Services du département 

    Si vous habitez à Paris :

    Où s’adresser ?

    Sous-Direction de la planification de la PMI et des familles

    Par courrier

    Pôle des agréments d’assistants maternels et familiaux

    76 Rue de Reuilly

    75570 PARIS CEDEX 12

    Sur place

    Pôle des agréments d’assistants maternels et familiaux

    76 Rue de Reuilly

    75012 PARIS

    Si votre dossier est incomplet, le service destinataire vous demandera les pièces manquantes dans les 15 jours.

      Vous devez envoyer les pièces suivantes par lettre recommandée avec  AR  auprès des services de votre département :

      • Certificat médical assurant que votre état de santé vous permet d’accueillir des enfants

      • Formulaire de demande

      Où s’adresser ?

       Services du département 

      Si vous habitez à Paris :

      Où s’adresser ?

      Sous-Direction de la planification de la PMI et des familles

      Par courrier

      Pôle des agréments d’assistants maternels et familiaux

      76 Rue de Reuilly

      75570 PARIS CEDEX 12

      Sur place

      Pôle des agréments d’assistants maternels et familiaux

      76 Rue de Reuilly

      75012 PARIS

      Si votre dossier est incomplet, le service destinataire vous demandera les pièces manquantes dans les 15 jours.

        À noter

        un extrait du bulletin n°2 du casier judiciaire des majeurs vivants à votre domicile est nécessaire pour que votre dossier soit complet, sauf pour ceux accueillis dans le cadre d’une mesure d’aide sociale. Toutefois, vous ne pouvez pas le demander vous-même. Ce sont les services du département qui le demanderont directement auprès du casier judiciaire national.

        Étude de la demande : quelles sont les étapes ?

        Le service de protection maternelle et infantile (PMI) du département a 4 mois pour instruire votre demande.

        L’instruction comporte les étapes suivantes :

        • Étude de votre dossier de demande

        • Un ou plusieurs entretiens avec vous

        • Une ou plusieurs visites à votre domicile

        Le service de la PMI utilise une  grille de critères  pour vérifier que vous remplissez les conditions d’agrément. Il vérifie également que vous maîtrisez le français.

        Comment la décision d’agrément est-elle prise ?

        L’agrément vous est accordé si vos conditions d’accueil garantissent la sécurité, la santé et l’épanouissement des enfants accueillis. Vos capacités à vous occuper d’un enfant sont également pris en compte.

        La décision vous est notifiée dans les 4 mois suivant la réception de votre dossier complet de demande.

        Si vous ne recevez pas de réponse dans ce délai, cela signifie que l’agrément vous est accordé. Une attestation d’agrément vous est envoyée.

        En cas de refus, le courrier qui vous est adressé précise les motifs et les possibilités de recours.

        La décision (ou l’attestation) mentionne le nombre de mineurs et jeunes majeurs de moins de 21 ans que vous pouvez accueillir en même temps. Ce nombre est limité à 3, sauf autorisation exceptionnelle.

        L’agrément est accordé pour 5 ans.

        Dans les 2 mois qui précèdent l’accueil du 1er enfant, l’assistant familial bénéficie d’un stage préparatoire à l’accueil. Ce dernier est d’une durée de 60 heures et organisé par votre employeur.

        Dans le délai de 3 ans après la signature du 1er contrat de travail, l’assistant familial doit suivre une formation dispensée en alternance sur une période de 18 à 24 mois.

          Non. Vous êtes dispensé de la formation.

            Vous bénéficiez du statut de salarié.

            Vous êtes rémunéré en fonction du nombre d’enfants accueillis et de la durée de leur présence.

            Chaque département fixe la rémunération des assistants familiaux par délibération.

            La rémunération minimale pour un enfant est équivalente à 120 heures de Smic ( 1 328,40 ), dont il faut déduire les cotisations sociales et à laquelle s’ajoute l’indemnité complémentaire (dite indemnité d’entretien ).

            Il peut s’ajouter une majoration (augmentation) pour sujétion exceptionnelle en accueil continu ou intermittent et une indemnité d’accueil d’urgence .

            En principe, les parents conservent leurs droits et devoirs vis-à-vis de leur(s) enfant(s). On parle d’autorité parentale . De ce fait, vous devez leur demander leurs autorisations en ce qui concerne la vie de l’enfant (par exemple, consulter un médecin, subir une opération, sortir le soir, faire une sortie ou un voyage scolaire).

            Lorsque l’enfant est présent à plein temps, vous devez obtenir l’autorisation de ses parents pour l’emmener en vacances.

            Si vous ne remplissez plus les conditions de l’agrément, les services du département peuvent modifier le contenu de l’agrément ou vous le retirer.

            En cas d’urgence, votre agrément peut être suspendu. Durant la période de suspension, aucun enfant ne peut vous être confié.

            Toute décision de retrait, de suspension ou de modification de votre agrément vous est expliquée et transmise sans délai.

            Vous devez demander le renouvellement de l’agrément 3 mois au moins avant son échéance.

            Dans l’année qui précède la fin de l’agrément, les services du département vous envoient un courrier avec le formulaire de demande.

            Le renouvellement de l’agrément s’effectue de la même manière que la demande initiale.

            Vous devez fournir les pièces suivantes :

            • Certificat médical assurant que votre état de santé vous permet d’accueillir des enfants

            • Formulaire de demande

            Le dossier de demande peut être déposé en mains propres auprès des services de votre département.

            Où s’adresser ?

             Services du département 

            Si vous habitez à Paris :

            Où s’adresser ?

            Sous-Direction de la planification de la PMI et des familles

            Par courrier

            Pôle des agréments d’assistants maternels et familiaux

            76 Rue de Reuilly

            75570 PARIS CEDEX 12

            Sur place

            Pôle des agréments d’assistants maternels et familiaux

            76 Rue de Reuilly

            75012 PARIS

            Si votre dossier est incomplet, le service destinataire vous demandera les pièces manquantes dans les 15 jours.

            À noter

            un extrait du bulletin n°2 du casier judiciaire des majeurs vivants à votre domicile est nécessaire pour que votre dossier soit complet, sauf pour ceux accueillis dans le cadre d’une mesure d’aide sociale. Toutefois, vous ne pouvez pas le demander vous-même. Ce sont les services du département qui le demanderont directement auprès du casier judiciaire national.

              Vous devez envoyer les pièces suivantes par lettre recommandée avec  AR  auprès des services de votre département :

              • Certificat médical assurant que votre état de santé vous permet d’accueillir des enfants

              • Formulaire de demande

              Où s’adresser ?

               Services du département 

              Si vous habitez à Paris :

              Où s’adresser ?

              Sous-Direction de la planification de la PMI et des familles

              Par courrier

              Pôle des agréments d’assistants maternels et familiaux

              76 Rue de Reuilly

              75570 PARIS CEDEX 12

              Sur place

              Pôle des agréments d’assistants maternels et familiaux

              76 Rue de Reuilly

              75012 PARIS

              Si votre dossier est incomplet, le service destinataire vous demandera les pièces manquantes dans les 15 jours.

              À noter

              un extrait du bulletin n°2 du casier judiciaire des majeurs vivants à votre domicile est nécessaire pour que votre dossier soit complet, sauf pour ceux accueillis dans le cadre d’une mesure d’aide sociale. Toutefois, vous ne pouvez pas le demander vous-même. Ce sont les services du département qui le demanderont directement auprès du casier judiciaire national.

              Ce contenu vous a-t-il été utile ?