Particuliers

Capital décès versé pour le décès d’un salarié du secteur privé

Les ayants droit d’un salarié décédé ont droit, sous conditions, à une prestation appelée capital décès . Son montant est forfaitaire. Les ayants droit doivent en faire la demande à l’organisme de sécurité sociale (  CPAM  ou  MSA ) dont dépendait le défunt au moment du décès. La demande de capital décès doit être faite dans un certain délai.

    Moins de 3 mois avant son décès, le défunt devait être dans l’une des situations suivantes :

    • Salarié

    • Chômeur indemnisé

    • Bénéficiaire d’une rente d’accident de travail ou de maladie professionnelle (avec un taux d’incapacité d’au moins 66,66 %)

    • Bénéficiaire d’une pension d’invalidité

    À savoir

    le capital décès peut être versé si le défunt, au moment de son décès, était en situation de maintien de droit.

    Bénéficiaires prioritaires

    Vous êtes bénéficiaire prioritaire si vous étiez à la charge effective, totale et permanente du défunt au jour de son décès. C’est le cas par exemple si vous n’exerciez pas d’activité professionnelle.

    En présence de plusieurs bénéficiaires prioritaires, le capital décès est versé dans l’ordre de préférence suivant :

    • à l’époux ou au partenaire de  Pacs ,

    • aux enfants,

    • aux ascendants.

    S’il y a plusieurs bénéficiaires de même rang (par exemple, plusieurs enfants), le capital décès est partagé entre eux.

    En l’absence de bénéficiaire prioritaire

    Si aucun bénéficiaire prioritaire n’a demandé le capital dans le mois du décès, le capital décès est versé dans l’ordre suivant :

  1. Époux non séparé, ou au partenaire de  Pacs ,

  2. Descendants,

  3. Ascendants

S’il y a plusieurs bénéficiaires de même rang (par exemple plusieurs enfants ou ascendants), le capital décès est partagé entre eux.

    Le montant du capital décès est forfaitaire.

    Il est égal à 3 539 € .

    Date de la demande

    Le délai pour demander le capital décès diffère selon que vous êtes bénéficiaire prioritaire ou pas :

    • Si vous n’êtes pas bénéficiaire prioritaire, vous avez 2 ans à partir de la date du décès.

    • Si vous êtes bénéficiaire prioritaire, vous avez un mois maximum à partir de la date du décès. Passé ce délai, vous perdez votre droit de priorité, mais vous pouvez vous manifester dans le délai de 2 ans comme les autres bénéficiaires.

    Dossier de demande

    Vous devez remplir le formulaire cerfa de demande de capital décès.

    Les documents à joindre sont indiqués dans la notice du formulaire.

    Où adresser la demande ?

    Vous devez adresser la demande à l’organisme de sécurité sociale ( CPAM  ou  MSA ) dont dépendait le défunt(e) au moment du décès.

    Où s’adresser ?

     Mutualité sociale agricole (MSA) 

Ce contenu vous a-t-il été utile ?